Go to start GUIDE TECHNIQUE D’ELEVAGE N° 2 SUR
LES ESCARGOTS GEANTS
CONTENTS
LE MINI-ELEVAGE EN GENERAL; PREAMBULE
BIOLOGIE
MODES D’ELEVAGE; SYSTEME D’ELEVAGE; ENTRETIEN DE L’ELEVAGE
INCUBATION ET ECLOSION DES ŒUFS; PATHOLOGIE; UTILISATION DES ESCARGOTS
ADRESSES UTILES; DOCUMENTATION
B.E.D.I.M

INCUBATION ET ECLOSION DES ŒUFS

Les œufs pondus sont ramassés une fois par semaine. L’incubation des œufs se fait dans un incubateur fabriqué en poterie qui est composé d’un vase à fond perforé et d’un couvercle également percé sur toute la surface. Le substrat utilisé pour l’incubation est la sciure de bois. L’incubation consiste à enfouir les œufs dans le substrat préalablement mouillé et à l’arroser périodiquement. La fréquence d’arrosage est d’une fois par semaine pour la sciure de bois qui conserve plus l’humidité que le terreau. Les excès et les insuffisances d’arrosage sont préjudiciables à une bonne éclosion. De même, il faut éviter de trop manipuler les œufs et aussi de les exposer à l’air.

La durée d’incubation est variable suivant les espèces et surtout en fonction de la taille des œufs. Les plus petits œufs ayant une petite surface de contact ont une courte durée d’incubation et les plus gros œufs une durée plus longue.

L’éclosion a lieu environ deux semaines après incubation chez Achatina achatina et Achatina fulica, quatre semaines environ chez Archachatina marginata et Archachatina ventricosa. A l’éclosion, les jeunes escargots à coquille spirale très fragile émergent les premiers jours du substrat d’incubation. Le taux d’éclosion est meilleur avec la sciure de bois (90 % en moyenne ) et un arrosage adéquat ; les escargots sont aussi plus gros du fait de la facilité qu’ils ont à vite sortir du substrat qui demeure toujours meuble. Les escargots s’alimentent très vite avec la sciure de bois. La présence de vers de terre est préjudiciable à l’éclosion des œufs qui deviennent lourds parce que gorgés d’eau avec des traits rouges sur la coquille.


PATHOLOGIE

La pathologie des escargots géants africains n’est pas encore bien connue. On sait toutefois qu’ils sont attaqués par des bactéries, des champignons, des protozoaires, des helminthes ainsi que des insectes (formes larvaires et adultes) qui les parasitent.

Le maintien de la prophylaxie sanitaire constitue pour l’achatiniculteur une garantie efficace pour éviter les pathogènes à l’étape actuelle de cet élevage.

UTILISATION DES ESCARGOTS

La chair des escargots géants africains est accommodée selon les habitudes alimentaires locales, dans le cas d’animaux frais. Ceux-ci sont d’habitude achetés vivants et donc avec leur coquille. Dans certains cas ou certaines régions, les acheteuses ou acheteurs demandent que les très gros escargots soient débarrassés de leur coquille au moment de l’achat.

Les chairs d’escargots peuvent aussi être conservées par séchage ou fumage.

Les méthodes d’utilisation des escargots géants africains en médecine traditionnelle varient ; elles sont souvent l’apanage des familles ou des spécialistes en la matière.

Lorsque certains escargots sont refusés par les consommateurs pour l’une ou l’autre raison (chair blanche, coquille à sens inversé des spires, …), il ne faut pas oublier que ces individus ne sont pas malades et qu’ils peuvent être donnés, tels quels avec la coquilles, à des porcs.



Previous
Next