Go to start GUIDE TECHNIQUE D’ELEVAGE N° 2 SUR
LES ESCARGOTS GEANTS
CONTENTS
LE MINI-ELEVAGE EN GENERAL; PREAMBULE
BIOLOGIE
MODES D’ELEVAGE; SYSTEME D’ELEVAGE; ENTRETIEN DE L’ELEVAGE
INCUBATION ET ECLOSION DES ŒUFS; PATHOLOGIE; UTILISATION DES ESCARGOTS
ADRESSES UTILES; DOCUMENTATION
B.E.D.I.M

MODES D’ELEVAGE

A l’extérieur ("Outdoor farming system")

Il consiste à construire des achatinières en briques sous une bananeraie ou toute autre plantation pour procurer aux achatines un microclimat humide favorable à leur activité. L’arrosage quotidien des enclos est indispensable sauf après une pluie. Ce mode d’élevage est cependant très peu pratiqué, car les animaux sont livrés à l’action des prédateurs et des intempéries.

Sous bâtiment ("Indoor farming system")

Ce mode d’élevage se pratique à l’intérieur d’un bâtiment de formes variables appelé escargotière et bâti à cet effet. L’escargotière est construite essentiellement en matériaux locaux et est de forme rectangulaire (4m x 8m en moyenne), carrée (6m x 6m en moyenne) ou circulaire (6m de diamètre). Les murs sont faits en terre de barre ou en terre à brique et la toiture est en chaume. C’est le mode d’élevage le plus pratiqué en milieu paysan.

SYSTEME D’ELEVAGE

1. Avec enclos au sol

L’intérieur de l’escargotière est garni de deux à trois rangées de fosses ou enclos subdivisés en compartiments (trous d’élevage) de 1,5 m de long, 0,6 m de large et 0,5 m de hauteur et aménagés de la façon suivante :

• à l’intérieur de la fosse est construit dans le sens de la longueur un muret de 20 cm de haut et 15 cm de large qui servira à déposer mangeoires et abreuvoirs;
• de part et d’autre du muret est aménagé un trou de 20 cm de profondeur et 20 cm de large entièrement rempli de sciure de bois qui est le substrat de ponte.

Les fosses sont recouvertes avec des couvercles constitués de lattes serrées, fabriquées en bois ou en nervures de palme fixées sur toute la surface d’un cadre en bois taillé. La pose de ce couvercle sur les enclos d’élevage empêche les escargots de s’enfuir et les prémunit contre les larves carnivores des mouches.

Ce système est destiné à l’élevage des reproducteurs et des jeunes animaux d’ au moins trois mois d’âge. La charge moyenne d’un bâtiment de dimensions 4m x 8m est d’environ 560 géniteurs à une densité de 40 animaux par mètre carré.

2. Elevage hors sol

C’est une variante de mode d’élevage sous bâtiment. L’intérieur du bâtiment est garni d’étagères à trois niveaux construites en bois sur lesquelles sont disposés des bacs servant d’enclos d’élevage. Les bacs sont en argile cuite et fermés avec un couvercle tressé à l’aide de branches de palmier. Ce système beaucoup plus employé pour l’élevage des jeunes permet de mieux utiliser l’espace et de limiter l’attaque des fourmis rouges. La charge moyenne d’un bâtiment de dimensions 4m x 8m est d’environ 12 000 escargots à une densité moyenne de 80 animaux par mètre carré. Un autre avantage de ce système est la forte humidité (92 à 98%) entretenue par les bacs en argile.

3. Elevage en semi-liberté

Ce système est composé comme le précédent d’un bâtiment d’élevage et de petites fosses de pontes. Il en diffère par le fait qu’il ne possède pas d’enclos d’élevage, mais des tranchées carrées de 40 cm de côté et de 20 cm de profondeur. Ces fosses de ponte disposées dans le sens de la longueur sont remplies de sciure de bois stérilisée où seront creusés les nids de ponte. D’une hauteur d’environ 2 m, le mur de l’escargotière est muni d’un dispositif anti-fuite fabriqué à l’aide de feuille de tôle contenant un mélange de cendre et de sel qui empêche les escargots de monter au-delà du dispositif, et donc de sortir de l’escargotière.

Ce système maintient les escargots dans un espace plus grand en semi-liberté. Il est utilisé pour les sub-adultes et les reproducteurs.

Il permet aussi une meilleure valorisation de l’espace et se présente aujourd’hui comme le meilleur système d’élevage des reproducteurs. La capacité de charge d’un bâtiment de 4m x 8m est de 14 000 animaux.

ENTRETIEN DE L’ELEVAGE

Elevage des géniteurs

Les géniteurs sont répartis selon une densité moyenne de 35 à 40 par m2. L’arrosage quotidien est assuré grâce à un système d’humidification constitué d’un demi-fût et de tuyaux suspendus percés sur toute leur longueur qui laissent couler l’eau goutte à goutte toute la journée. Les géniteurs sont nourris de fourrages (feuilles de papayer, etc) et d’une provende formulée à base de son de maïs, dont la composition centésimale est la suivante :

Son de mas 62 %
Farine de soja 20 %
Farine de coquille d'hutre 15 %
Tourteau de palmiste 03 %

Les géniteurs ont besoin d’abreuvoirs constamment remplis d’eau. Un suivi quotidien est fait pour nettoyer les mangeoires et les abreuvoirs, et débarrasser les enclos des animaux malades ou morts. L’entretien des fosses est effectué une fois par semaine pendant lequel le substrat d’élevage est débarrassé des déchets alimentaires et fécaux, fouillé pour sortir les œufs et remué pour le rendre meuble.

L’utilisation du terreau se fait de moins en moins du fait de la prolifération des nématodes qui sont préjudiciables à la viabilité des œufs

Elevage des jeunes

C’est une opération très délicate surtout chez Achatina fulica et Achatina achatina. L’élevage des jeunes escargots se fait dans des bacs en argile dans un système hors sol. Dans les bacs d’élevage, il faut disposer de la litière (paille de riz, feuilles sèches de bananier,...) qui permet de conserver une bonne humidité et d’abriter les jeunes escargots.

L’arrosage, l’alimentation et la densité sont des facteurs fondamentaux dans cet élevage. L’arrosage des jeunes est assuré quotidiennement par le système d’humidification précédemment décrit.

L’alimentation des jeunes escargots se résume aux feuilles de papayer et une provende à base de farine de maïs où sont incorporées la farine de soja (complément protéinique) et la poudre de coquille d’huître (complément en calcium). Des blocs de kaolin peuvent remplacer les coquilles d’huîtres. La composition centésimale de cette provende est la suivante :

Farine de mas 60 %
Farine de soja 22 %
Farine de coquille d'hutre 15 %
Tourteau de palmiste 03 %


La provende est servie dans des mangeoires. Il ne faut pas servir de l’eau de boisson aux jeunes dans des abreuvoirs, car ils risquent de se noyer.

Une bonne hygiène est indispensable pour la survie de ces animaux, d’où la nécessité d’entretenir les bacs d’élevage en les débarrassant des déchets (restes alimentaires, crottes et animaux morts). La litière doit être périodiquement remplacée.

Les escargots sont prêts pour la vente après 90 à 120 jours d’élevage, les jeunes escargots ayant atteint un poids moyen de 30 à 40 grammes.


Previous
Next