Home-immediately access 800+ free online publications. Download CD3WD (680 Megabytes) and distribute it to the 3rd World. CD3WD is a 3rd World Development private-sector initiative, mastered by Software Developer Alex Weir and hosted by GNUveau_Networks (From globally distributed organizations, to supercomputers, to a small home server, if it's Linux, we know it.)ar.cn.de.en.es.fr.id.it.ph.po.ru.sw

La qualité et la filière après récolte de la banane plantain au Cameroun et en Côte-d'Ivoire













Table des matières


A. N'DA ADOPO *

* DFA/IDEFOR, 01 BP 1740, Abidjan 01, Côte-d'Ivoire.

Organization of the Postharvest Plantain Sector in Cameroon and Côte-d'Ivoire.

A. N'DA ADOPO

Fruits, vol. 48, n°2, p. 125-132.

ABSTRACT - The plantain marketing sectors of Côte-d'Ivoire and Cameroon were comparatively analyzed. It was found that there are several common features in their organization However, in Côte-d'Ivoire the fruit is harvested later than in Cameroon, with an increased risk of losing part of this crop. Plantations and urban markets are not as far apart in Cameroon where bunch freshness is a quality and price criterion. In the two countries considered, quantitative postharvest plantain losses were very low since all of the fruit was marketed, including sale of bunches, separated and even broken fruit.

La qualité et la filière après récolte de la banane plantain au Cameroun et en Côte-d'Ivoire.

A. N'DA ADOPO

Fruits, vol. 48, n°2, p. 125-132.

RÉSUMÉ - Les filières de commercialisation du plantain ont été analysées comparativement en Côte-d'Ivoire et au Cameroun. Leur organisation présente de nombreux points communs. Toutefois, en Côte-d'Ivoire les fruits sont récoltés plus tardivement qu'au Cameroun, et les risques de perte d'une certaine partie de la production sont plus importants. Par ailleurs, les distances entre lieux de production et marchés urbains sont plus réduites au Cameroun, où la fraîcheur des régimes est un critère de qualité et de prix. Quantitativement, dans les 2 pays considérés, les pertes après récolte de banane plantain sont très limitées, car tous les fruits sont commercialisés: vente de régimes, de fruits isolés, et même cassés.

KEYWORDS: Cameroon, Côte-d'Ivoire, plantains, marketing, postharvest losses, marketing channels, production location, feeding habits, quality.

MOTS CLÉS: Cameroun, Côte-d'Ivoire, banane plantain, commercialisation, perte après récolte, circuit de commercialisation, localisation des productions, comportement alimentaire, qualité.

DFA/IDEFOR

The copyright of this publication is vested in the DFA/IDEFOR. Applications for permissions to reproduce this publication, in whole or in part, by any method or process, should be addressed, with a statement of purpose and extend of the reproduction desired, to DFA/IDEFOR.

Cette version numérique du document a été scannérisé en utilisant des logiciels de reconnaissance optique de texte (OCR) et en vérifiant manuellement et attentivement le texte. Bien que la digitalisation soit de haute qualité, la FAO décline toute responsabilité pour les éventuelles différences pouvant apparaître dans ce document par rapport à la version imprimée originale.


Table des matières


Introduction

Organisation de la filière et pertes après récolte de la banane plantain

Qualité du régime

Références