Home-immediately access 800+ free online publications. Download CD3WD (680 Megabytes) and distribute it to the 3rd World. CD3WD is a 3rd World Development private-sector initiative, mastered by Software Developer Alex Weir and hosted by GNUveau_Networks (From globally distributed organizations, to supercomputers, to a small home server, if it's Linux, we know it.)ar.cn.de.en.es.fr.id.it.ph.po.ru.sw

Transformation du riz en Guinée













Table des matières


MINISTERE DE L'AGRICULTURE DES EAUX ET FORETS

Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement
B.P. 5035
Montpellier - FRANCE

Institut de Recherche Agronomique de Guinée
B.P. 576
Conakry - GUINEE

PROGRAMME D'APPUI A LA SECURITE ALIMENTAIRE
(Cellule de Commercialisation des Produits Vivriers)
B.P. 570 Conakry
République de GUINEE

Jean-François CRUZ CIRAD/SAR, France
Daouda SOUARE IRAG Guinée

CIRAD/SAR N° 106/97
Octobre 1997

Convention FAC N° 52CD96GUI

Photo de la couverture: Riz de coteaux et de bas-fond en Région Forestière

Parcours de la mission en Guinée Maritime et en Guinée Forestière

CIRAD

The copyright of this publication is vested in the CIRAD. Applications for permissions to reproduce this publication, in whole or in part, by any method or process, should be addressed, with a statement of purpose and extend of the reproduction desired, to CIRAD.

Cette version numérique du document a été scannérisé en utilisant des logiciels de reconnaissance optique de texte (OCR) et en vérifiant manuellement et attentivement le texte. Bien que la digitalisation soit de haute qualité, la FAO décline toute responsabilité pour les éventuelles différences pouvant apparaître dans ce document par rapport à la version imprimée originale.


Table des matières


Remerciements

I) Généralités

1.1. Cadre de la mission
1.2. Objectifs principaux:
1.3. Déroulement de la mission

II) Le Riz en Guinée

2.1. Situation générale de la production
2.2. Consommation
2.3. Variétés cultivées
2.4. Organisation de la filière

2.4.1. Les collectrices ou commerçantes rurales
2.4.2. Les commerçantes urbaines
2.4.3. Les gros commerçants
2.4.4. Les transformateurs
2.4.5. Les détaillants

III) Système après-récolte

3.1. Périodes de récolte
3.2. Opérations après-récolte

3.2.1. Récolte et stockage
3.2.2. Etuvage

3.3. Transformation

3.3.1. Techniques de décorticage
3.3.2. Installations de décorticage ou «décortiqueries»
3.3.3. Tarifs pratiqués pour l'usinage à façon
3.3.4. Couverture des besoins en transformation

IV) Développement du décorticage mécanique

4.1. Choix d'une technologie d'usinage

4.1.1. Rizerie industrielle
4.1.2. Rizerie semi-industrielle ou minirizerie
4.1.3. Décortiqueries artisanales

4.2. Sélection de décortiqueurs
4.3. Sélection des zones d'interventions
4.4. Sélection des opérateurs

V) Approche économique

5.1. Installation "rurale"

5.1.1. Hypothèses de calcul
5.1.2. Résultats techniques et économiques

5.2. Installation "urbaine"

5.2.1. Hypothèses de calcul
5.2.2. Résultats

VI) Etuvage

6.1. Economie de l'étuvage

6.1.1. Hypothèses de calcul
6.1.2. Résultats

6.2. Amélioration des techniques d'étuvage

6.2.1. Récipients pour l'étuvage
6.2.2. Aide à la manutention
6.2.3. Foyers améliorés
6.2.4. Vulgarisation des techniques améliorées

VII) Conclusions et propositions

Bibliographie sommaire