Home-immediately access 800+ free online publications. Download CD3WD (680 Megabytes) and distribute it to the 3rd World. CD3WD is a 3rd World Development private-sector initiative, mastered by Software Developer Alex Weir and hosted by GNUveau_Networks (From globally distributed organizations, to supercomputers, to a small home server, if it's Linux, we know it).ar.cn.de.en.es.fr.id.it.ph.po.ru.sw

TABLE DES MATIÈRES PAGE SUIVANTE


Remerciements

En composant cette Méthodologie d'évaluation des filières agro-alimentaires, je me suis renseigné auprès de plusieurs sources et dans plusieurs pays différents. Pour leurs recherches innovatrices et leur dévouement à la compréhension des filières agro-alimentaires, je suis redevable à Maria Loli Alvarez et à Gerald Murray pour leur travail en Haïti, ainsi qu'à Rafael Amézquita, César Rodríguez et José Luis Lizarazo pour leurs recherches en République Dominicaine et dans d'autres pays de l'Amérique latine.

Une fois la méthodologie de base développée, elle a été mise à l'épreuve sous une grande variété de conditions dans des pays aussi divers que Taiwan, les quatre îles du Vent des Caraïbes de l'Est, la Malaisie et le Népal. Au cours de ce long procédé d'apprentissage et de développement, plus d'une centaine de professionnels provenant d'une douzaine de pays différents ont contribué des informations, des idées et des critiques qui ont été d'une grande utilité. Il ne serait pas possible de mentionner tous ceux qui m'ont aidé, mais je tiens à remercier tout particulièrement les suivants: mes collègues de l'IICA, Rafael Marte et Gonzalo Estefanell; Ron Wills, de l'Université de Nouvelle-Galles du Sud; Samson S. C. Tsou, du Centre Asiatique de Recherches et de Développement Horticoles (AVRDC); James R. Jones et Paul Muneta, de l'Université d'Idaho; Ray Gonzales, du Bureau de l'ASEAN (AFHB); Abdullah Hassan, Abdullah Shukor Abd. Rahman et Lam Peng Fatt, spécialistes de post-récolte de l'institut de Recherches et de Développement Agricoles de la Malaisie. Je voudrais également remercier des professionnels dévoués tels que Sing Ching Tongdee et Suraphong Kosiyachinda de la Thaïlande, Lee Song Khuen de Singapour, Ofelia K. Bautista et María Concepción Lizada des Philippines, de la bonne volonté dont ils ont fait preuve en contribuant leur temps et leurs compétences à l'amélioration de la méthodologie.

La rédaction de ce document aurait été impossible sans l'appui précieux de bon nombre d'individus. Il y a bien longtemps, Robert Skiles du PIP a reconnu le besoin qui existait pour le développement d'une méthodologie, et déjà en 1983 c'est lui qui a suggéré que l'IICA et le PIP y collaborent. Harvey Neese, du PIP, et Ray Gonzales, de l'AFHB, en ont arrangé le financement et ce sont eux qui ont assuré la coordination des tests sur le terrain qui ont été menés à bien en Inde, en Malaisie, et au Népal. Robert J. Haggerty, du PIP, et Leong Poo Chow, de l'AFHB, ont rédigé ensemble la version originale du Chapitre 3. Felicity Proctor, technologiste et spécialiste des fruits et légumes de l'Institut National de Recherches (NRI), et Dick Schermerhorn et Larry Makus, spécialistes de l'Université d'Idaho dans le domaine de la commercialisation agricole, ont offert des suggestions quant à la forme aussi bien que le fond du document. Jim McCullough, professeur de marketing de l'Université de l'État de Washington, a fait des recommandations basées sur les tests du système qu'il avait menés au Népal; elles se sont avérées très valables dans l'amélioration de la méthodologie. Je suis très redevable à Angie Husbands, artiste de St. Lucia, qui a préparé le dessins qu'on trouve partout dans la Méthodologie d'évaluation des filières agro-alimentaires.

Harvey Neese, directeur du PIP, et Tom Dechert, ancien directeur administratif du PIP, ont surtout droit à des remerciements pour le temps qu'ils ont passé à réviser et à corriger les nombreuses ébauches de ce manuel. Ils ont su fournir un appui et des commentaires d'une valeur inestimable. Dans le procédé de rédaction de tout grand document, il y a des secrétaires qui passent de longues heures devant l'ordinateur à préparer le manuscrit. Ce sont de véritables héros dont on n'entend jamais rien dire. Je remercie infiniment tous ces gens-là qui ont tant contribué pour produire ce manuel.


DÉBUT DE PAGE PAGE SUIVANTE