Home-immediately access 800+ free online publications. Download CD3WD (680 Megabytes) and distribute it to the 3rd World. CD3WD is a 3rd World Development private-sector initiative, mastered by Software Developer Alex Weir and hosted by GNUveau_Networks (From globally distributed organizations, to supercomputers, to a small home server, if it's Linux, we know it.)

1 Introduction

Table des matières - Précédente - Suivante

Le grand capucin du maïs, Prostephanus truncatus (HORN) (Coleoptera, Bostrichidae) est un ravageur des stocks connu depuis longtemps. Il a cependant acquis à partir de 1981 une signification accrue au niveau international du fait qu'il a été introduit en Afrique où il est parvenu à s'établir.

Deux pays africains étaient concernés: la Tanzanie, en Afrique orientale, et le Togo en Afrique occidentale. Ces pays ont signalé dans le secteur du stockage du maïs des pertes extrêmement élevées dues au grand capucin du maïs. Dans les cas d'infestation massive, le maïs stocké était presque entièrement détruit, privant ainsi les paysans de leur aliment de base, ce qui a amené les autorités tanzaniennes à demander au Ministère fédéral allemand de la coopération économique de leur prêter assistance dans la recherche de solutions. C'est à la suite de cette démarche que la Deutsche Gesellschaft fur Technische Zusammenarbeit GmbH (GTZ) a créé un projet pilote intitulé "Lutte biologique intégrée contre le grand capucin du maïs". Ce projet s'était fixé pour objectif d'élaborer une méthode, biologique ou intégrée, de lutte contre le ravageur, et de mettre cette méthode à la disposition des pays africains concernés. Pour concrétiser cet objectif, on a mis sur pied un programme de recherche qui a été réalisé en coopération avec plusieurs instituts scientifiques de la République fédérale d'Allemagne et les institutions correspondantes des différents pays partenaires.

Le présent ouvrage constitue la version abrégée d'une thèse traitant de l'écologie du ravageur importé, P. truncatus, dans son nouvel environnement togolais. Une attention toute particulière a été accordée en l'occurrence à la dynamique démographique dans les greniers à maïs, à la part de dommages et pertes causés, ainsi qu'aux interactions avec les insectes utiles autochtones. Concernant l'épidémiologie du grand capucin du maïs, il y avait par ailleurs un autre aspect important à examiner ici, à savoir de quelle manière ce coléoptère parvenait à surmonter les périodes de pénurie alimentaire. A titre de mesure de lutte contre le grand capucin du maïs, les services locaux de la protection des végétaux ont décidé de lâcher le prédateur Teretriosoma nigrescens LEWIS (Coleoptera, Histeridae). Avant de procéder au lâcher du prédateur, il fallait toutefois collecter certaines informations quant à son efficacité, et cela dans un contexte où il soit certes placé sous surveillance, maïs où les conditions soient tout de même très proches de la réalité. Il s'agissait également de déceler les effets secondaires éventuellement liés à l'essaimage de ce coléoptère.


Table des matières - Précédente - Suivante